buy window 10 key online Here you will get the 100% Genuine Windows 10 Product Activation Keys, Office 2016 Product Keys. Windows 8.1 Product keys are on promotion buywindows10key

Favoriser le rétablissement et le respect des droits

Orientation stratégique #2 – sommaire

Le concept de « rétablissement » se réfère à un processus ou à une démarche par laquelle les gens sont encouragés à exercer des choix éclairés quant au soutien, aux services et aux traitements qui leur assureront une vie satisfaisante, productive et pleine d’espoir, en dépit des inconvénients causés par les troubles mentaux et la maladie mentale[1]. Un système de santé mentale axé sur le rétablissement est organisé de façon à soutenir les personnes tout au long de cette démarche.

Bien que l’on retrouve de nombreuses pratiques axées sur le rétablissement et le bien-être un peu partout au pays, il faut encore surmonter plusieurs obstacles et lutter contre des préjugés lorsqu’on explique le rétablissement ou qu’on le met en pratique[2][3]. Par exemple, le rétablissement n’est pas synonyme de « guérison » et n’implique pas non plus de remplacer les traitements médicaux par des services sociaux et du soutien par les pairs. Le rétablissement est plutôt un moyen de promouvoir la capacité de choisir des gens et de s’assurer que des solutions soient en place pour répondre à l’ensemble de leurs besoins.

Le rétablissement est fondé sur l’espoir, la capacité de faire des choix éclairés, la dignité et la responsabilité. Ces principes contribuent tout aussi bien au bien-être des enfants et des aînés qu’à celui des adultes ayant des troubles mentaux et des maladies mentales. Un système axé sur le rétablissement favorise les partenariats entre les pourvoyeurs de services, les familles et les proches afin de soutenir les personnes dans leur parcours vers le rétablissement et le bien-être mental.

La défense constante des droits des personnes ayant des troubles mentaux ou une maladie mentale est un élément essentiel d’une approche favorisant le rétablissement et le bien-être. On doit lever les obstacles structurels et combattre les attitudes et les comportements qui alimentent la discrimination à l’endroit des personnes ayant des troubles mentaux et des maladies mentales.

La surreprésentation des personnes ayant des troubles mentaux ou une maladie mentale dans le système de justice pénale souligne l’importance de leur assurer des services et un soutien comparables à ce qui est offert à l’ensemble de la population canadienne. Il faut accroître les efforts pour réduire le nombre de personnes ayant des troubles mentaux ou des maladies mentales qui doivent traiter avec le système de justice pénale et combler les lacunes dans ce système sur le plan des services de santé mentale, des traitements et des mécanismes de soutien.

 

Priorités

  • Orienter les politiques et les pratiques vers le rétablissement et le bien-être des personnes de tout âge ayant des troubles mentaux ou une maladie mentale et leur famille. 
  • Permettre aux personnes ayant des troubles mentaux ou une maladie mentale et à leur famille de participer activement à la prise de décisions relatives aux services.
  • Protéger les droits des personnes ayant des troubles mentaux ou une maladie mentale. 
  • Réduire la surreprésentation de personnes ayant des troubles mentaux ou une maladie mentale dans le système judiciaire et fournir les services, traitements et formes de soutien appropriés à celles qui sont judiciarisées.

Pour une version complète de cette orientation stratégique, incluant les recommandations d’action, téléchargez la stratégie

 

Références


[1] Anthony, W.A. (1993). Recovery from mental illness: The guiding vision of the mental health service system in the 1990s. Psychosocial Rehabilitation Journal, 16, p. 11–23.

[3] Davidson, L., Harding, C. et Spanoil, L. (2005). Recovery from severe mental illnesses: Research evidence and implications for practice. Boston : Boston University.

[3] Mulvale, G. et Bartram, M. (2009). Recovery in the Canadian context: Feedback on the framework for mental health strategy development. Canadian Journal of Community Mental Health / Revue canadienne de santé mentale communautaire, 28 (2), p. 7–15.