buy window 10 key online Here you will get the 100% Genuine Windows 10 Product Activation Keys, Office 2016 Product Keys. Windows 8.1 Product keys are on promotion buywindows10key

Mobiliser le leadership et favoriser la collaboration

Orientation stratégique #6 – sommaire

L’atteinte des objectifs de la stratégie exige un leadership qui s’appuie sur les meilleures connaissances. La santé mentale et la maladie mentale représentent beaucoup plus qu’un simple problème de santé ou un défi à relever pour les personnes affectées. Les questions liées à la santé mentale et à la maladie mentale nous concernent tous de diverses façons et à divers degrés et ils ont une incidence sur de nombreuses activités des gouvernements et du secteur privé.

Tous les paliers de gouvernement au pays doivent adopter une approche interministérielle en ce qui a trait à la coordination des politiques et des pratiques en matière de santé mentale à laquelle les leaders politiques doivent se rallier pleinement. De plus, même si l’organisation et la prestation des services de santé relèvent principalement des gouvernements provinciaux et territoriaux, le gouvernement fédéral a un rôle important à jouer dans plusieurs domaines de la santé mentale. Des projets pancanadiens pourraient ainsi faire en sorte que toutes les administrations parviennent à de meilleurs résultats en santé mentale.

Il est essentiel d’évaluer la progression des résultats à l’échelle du pays, ce qui exigera la mise en place d’indicateurs et de mesures d’évaluation communes, appuyés par des données fiables. Pour atteindre cet objectif, nous proposons deux volets : premièrement, définir des indicateurs pour lesquels il serait relativement facile de compiler les données et, deuxièmement, élaborer un cadre complet et une méthode pour y parvenir.

On doit remédier au grave sous-financement de la recherche en matière de santé mentale et mettre en place un plan pour la recherche afin que les subventions soient affectées de la manière la plus efficace possible. En outre, il faut ériger des lignes directrices et des normes pour qu’il soit plus facile de mettre en application les connaissances acquises et d’améliorer ainsi la qualité des services. Une meilleure planification visant à combler la pénurie d’effectifs en santé mentale et à former la main d’œuvre en santé mentale pour qu’elle puisse répondre aux nouvelles exigences en ce qui a trait aux services sont d’autres éléments essentiels à la réalisation du changement.

Il faut aussi reconnaître à sa juste valeur le leadership des personnes ayant un vécu de la maladie mentale et leur fournir davantage de moyens d’exercer ce leadership. Cela demandera qu’on investisse dans la formation sur le leadership et le développement organisationnel à l’intention des personnes ayant un vécu de la maladie mentale aux niveaux local, régional et national.

 

Priorités 

  • Coordonner les politiques en matière de santé mentale entre les gouvernements et entre les divers secteurs. 
  • Améliorer la collecte de données, la recherche et l’échange de connaissances partout au Canada.
  • Renforcer les capacités des ressources humaines en santé mentale.
  • Élargir le rôle de leader des personnes ayant des troubles mentaux ou une maladie mentale et de leurs proches dans l’orientation des politiques en matière de santé mentale.

Pour une version complète de cette orientation stratégique, incluant les recommandations d’action, téléchargez la stratégie